Notre accréditation Erasmus+

Le consortium inter-degré de St-Philippe en quelques mots

Le consortium inter-degré de St-Philippe ce sont des établissements scolaires, collège et écoles, qui, accompagnés de la mairie, mènent des projets de mobilités, virtuelles, hybrides ou réelles, en vue de favoriser l’ouverture culturelle et la montée en compétences des élèves et des équipes éducatives, enseignantes ou non enseignantes.

La Mairie de St-Philippe, porteur du projet

La mairie de Saint-Philippe est une collectivité territoriale de niveau local. Elle ne dispense pas directement les enseignements, mais parmi ses diverses compétences figure celle de l’accompagnement financier, matériel et humain des écoles primaires, avec notamment la facilitation et l’animation d’activités scolaire, périscolaire et extrascolaire. C’est pourquoi, le fait de travailler ensemble sur un projet Erasmus est apparu comme une évidence.

Les établissements scolaires, une liaison école-collège par-delà les murs, par de-là la mer

Outre la municipalité, les organismes membres de ce consortium, qui œuvrent dans l’enseignement scolaire sont :

  • L’inspection du 1er degré de St-Joseph/St-Philippe,
  • les 5 écoles de la commune : 4 primaires (Maurice et Katia Krafft, Élémentaire Centre, Baril et Basse-Vallée)et 1 maternelle (Maternelle Centre),
  • le collège (Bory de Saint-Vincent),
  • et 2 écoles de communes limitrophes (Saint-Joseph et Sainte-Rose), chargées de participer au développement du projet européen sur leur territoire.

Notre accréditation s’inscrit dans la continuité du premier consortium, qui suite à un Conseil École-Collège (CEC), a fait émerger un besoin d’échange et de collaboration inter-degrés et interprofessionnel pour la réussite et le bien-être des élèves et de l’équipe éducative au sens large. Ce dispositif européen est une réelle opportunité pour un territoire comme le nôtre.

Un travail pour l’ambition de nos élèves

Les apprenants, âgés de 2 ans (TPS de maternelle) à 15 ans (3ème du collège), sont scolarisés majoritairement dans des classes ordinaires. De plus, 2 ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) accueillent les élèves à besoins particuliers. L’appartenance à un territoire spécifique marque le profil de nos élèves. St-Philippe est une commune rurale et vivre sur ce territoire isolé, enclavé entre océan et volcan, majoritairement créolophone, impacte le parcours scolaire supérieur de nos élèves, limite l’ambition à l’excellence et freine les opportunités d’ouverture au monde.

Des objectifs à atteindre

Des besoins :

  • Besoin N°1 : Favoriser la réussite de tous les apprenants et susciter davantage l’ambition et l’ouverture sur le territoire et par-delà l’océan par le biais de formations de qualité et de projets innovants.
  • Besoin N°2 : Faire monter en compétences et valoriser les personnels, les enseignants et surtout les non-enseignants, pour favoriser la réussite des apprenants.

Des défis :

  • Défi N°1 : Agir en faveur du désenclavement
  • Défi n°2 : Lutter contre le déterminisme défini plus haut et renforcer l’intégration sociale, en favorisant la formation tout au long de la vie (partenariats réciproques, virtuels, hybrides, physiques) ; favoriser l’inclusion des personnels et des apprenants.
  • Défi N°3 : Comprendre et s’approprier le concept de citoyenneté à l’échelle locale, nationale et Européenne ; améliorer le sentiment d’appartenance à la citoyenneté Européenne.
    Ainsi, les différents organismes ont défini des axes de progrès.

Des objectifs :

  • Objectif 1 : Former des adultes responsables de l’éducation des futurs citoyens au sein de l’espace européen pour une montée générale en compétences.
  • Objectif 2 : Développer la citoyenneté et l’ambition des apprenants en contribuant à la construction de l’espace européen de l’éducation.

Enrichis d’une première expérience

Une première expérience Erasmus+ 2020-2022, en finalisation à ce jour, a d’ores et déjà permis une organisation collaborative entre la municipalité et les établissements scolaires partenaires dans la gestion et la coordination du consortium. Ce projet c’est 26 mobilités d’adultes, à travers l’Europe (Finlande, Islande, Croatie, Italie, Allemagne et Espagne) autour de 3 axes :

Axe 1 : Épanouissement et bien être à l’école pour un continuum éducatif, mieux se connaitre pour mieux travailler ensemble.
– Assister à des formations européennes correspondant aux besoins définis pour construire des postures communes.

– Apprendre des pratiques différentes dans des contextes variés pour améliorer l’ambiance de travail et le climat scolaire.

– Travailler en équipe et construire des outils à mutualiser, à réinvestir au profit de la communauté éducative du territoire de St-Philippe.

Axe 2 : Renforcement linguistique pour une ouverture sur l’Europe et sur le monde
– Soutenir la diversité culturelle et linguistique au sein de la communauté éducative

– Accompagner les élèves dans l’acquisition des compétences linguistiques et les inciter à s’ouvrir sur le monde.

– Développer une identité professionnelle européenne afin d’impulser une dynamique de projets dans les différents établissements.

Axe 3 : La place de l’innovation et de l’expérimentation à l’école et au collège.
– Apprendre autrement, donner du sens aux apprentissages

– Validation des compétences du socle commun, réussite des élèves dans leurs parcours scolaires.

Le prochain objectif est de permettre les mobilités d’élèves pour développer leur ouverture culturelle, leur citoyenneté et leur ambition.

Nous avons pour projet que chaque élève de Saint-Philippe voyage au moins une fois lors de sa scolarité pour découvrir et apprendre le monde.

Olivier Rivière, maire de Saint-Philippe